La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ju-On : The grudge

Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Ju-On : The grudge   Dim 11 Mai 2014 - 12:25


Fiche du film :
Réalisateur et scénariste : Takashi Shimizu
Année : 2002
Genre : Horreur
Acteurs principaux : Megumi Okina, Misaki Itô, Misa Uehara

Mon avis :
La semaine dernière, préparant une soirée films entre amis, j'ai repensé à Shutter, que j'avais vu il y a des années, qui m'avait tétanisé, que j'avais ensuite revu en groupe, et qui m'avait tout autant terrorisé. Ca m'a fait penser que je n'ai pas vu de film m'ayant vraiment fait peur depuis longtemps, très longtemps. Comme les films asiatiques ont tendance à me faire peur, je ne sais pourquoi, j'ai cherché dans des listes sur internet, j'ai demandé conseils à des gens, mais finalement j'ai opté pour un titre connu : The grudge.

L'histoire débute avec une bénévole dans un centre d'assistance sociale, chargée de remplacer un type qui a disparu, qui s'occupait d'une vieille femme. Je ne sais même pas pourquoi cette vieille femme est laissée seule chez elle, alors qu'elle semble sénile, elle ne parle pas, et à en croire les draps tachés accrochés à son séchoir, elle se pisse dessus.
La maison dans laquelle elle habite est pleine de bruits bizarres, et il s'y passe des trucs pas forcément logiques, juste là pour faire peur au spectateur. Quand l'assistante sociale arrive, elle voit la vieille qui gratte à travers une porte vitrée, mais quand elle ouvre la porte, la vieille est juste effondrée sur le sol. Et la fille, simplement en arrivant devant la maison, sursaute alors qu'il n'y a rien de spécial ; comme si le réalisateur cherchait à nous paniquer par le sursaut, au lieu de ce qui est la cause de ce sursaut.
L'histoire de The grudge est assez bidon : un crime a été commis dans une maison, et depuis il y a une "malédiction", et des esprits qui hantent la demeure. Un prétexte assez simple, pour des expérimentations visuelle qui ont pour but de faire peur : le gosse-fantôme passe vite fait derrière un personnage ; des ombres couvrent des visages ; le gamin est là dans un plan, le suivant il n’est plus là ; tandis qu’une femme est dans un ascenseur, à chaque étage on voit le gamin à travers la vitre ; une sorte d’ombre qui se penche sur un personnage en ayant l’air d’avoir pris forme ; …
Il y a des idées visuelles pas mal, il faut l’avouer. Il y a des trucs WTF, mais quand même bien trouvés : la fille qui soulève la couverture alors qu’elle est dans son lit, et voit un visage en-dessous, ou alors la fille qui se lave les cheveux et sent une main posée dessus.

J’ai vu le film avec quelqu’un, sinon je me serais peut-être à moitié pissé dessus, mais ça m’a aussi aidé à voir l’absurdité du film. Et les défauts ne sont pas relatifs à ce film-ci, mais à tout un genre dont il fait partie. Comme on me l’a fait remarquer, le comportement des personnages n’est pas rationnel : une femme voit quelqu’un dans sa maison (il s’agit d’un esprit mais ça elle ne le sait pas), et au lieu d’appeler la police, elle avance lentement en cherchant à savoir qui c’est.
The grudge a en plus de ça comme défaut sa construction qui, au profit d’une certaine originalité, perd en clarté. On passe d’une époque à une autre sans que rien ne nous l’indique (je ne l’ai découvert qu’après avoir vu le film en allant sur internet), et apparemment dans la maison hantée, les gens ont des visions du passé mais aussi du futur, ce qui ne nous est à aucun moment indiqué. Je comprenais pas pourquoi un type apercevait sa fille dans la maison, et qu’ensuite celle-ci parlait de lui comme étant mort depuis des années.

Bon sinon à 1h15, il y a une fille qui parle au téléphone, et derrière elle, à travers une vitre, on voit un vieux qui fait des grimaces. C’était à pleurer de rire.

The grudge est un film qui vaut pour ses quelques idées visuelles, sinon on ne peut pas dire que ce soit un film d’horreur intelligent ou bien foutu. Je regrette de ne pouvoir trouver un film d’horreur malin et effrayant.
J’ai cherché vite fait des explications de The grudge sur internet, parce que je n’ai vraiment pas saisi la fin, mais n’ai pas trouvé grand-chose ; tant pis.

Bande-annonce VO :
Putain les américains en ont fait un trailer ridicule...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.1fr1.net
 
Ju-On : The grudge
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Grudge (parodie) {G}
» La saga Ju-On (The Grudge)
» Grudge Match avec Stallone et De Niro
» top 5 des films qui vous ont faits le plus peur
» Le film : Conjuring

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films d'horreur divers-
Sauter vers: