La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Brainscan

Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Brainscan   Lun 3 Aoû 2015 - 11:29


Fiche du film :
Réalisateur : John Flynn
Scénariste : Brian Owens, Andrew Kevin Walker
Année : 1994
Genre : Science-fiction / Horreur
Acteurs principaux : Edward Furlong, T. Ryder Smith

Mon avis :
Dans le documentaire Never sleep again, sur la saga des Griffes de la nuit, ils faisaient mention de films ayant tenté de surfer sur la même vague, parmi lesquels Bad dreams et Brainscan. C'est simplement ça qui m'a donné envie de voir ce dernier, mais je pense que beaucoup plus de gens en France doivent le connaître en raison de l'épisode de Crossed qui lui a été consacré.

Brainscan, qu’est-ce que c’est ? C’est un jeu vidéo ultra réaliste et violent, qui entre en communication avec le subconscient du joueur. Et qui tombe dans les mains de Michael, adolescent fasciné par l’horreur, blasé par les jeux qu’il a essayé jusque là, et suffisamment pervers pour filmer sa voisine quand elle se déshabille, en face de sa fenêtre. On pourrait rentrer dans les détails en remarquant qu’une fois sa caméra mise en place, il préfère regarder ce qu’il se passe à travers son écran de TV que rester devant la fenêtre, pour dire que sa fascination pour le petit écran le déconnecte de la réalité…
D’ailleurs, lorsqu’il reçoit son premier CD de Brainscan, il y a une fête chez sa voisine, mais il préfère plutôt lancer une partie du jeu (bon ok, il est pas invité à la soirée… mais on dirait qu’il peut quand même s’incruster).
Lors de sa première partie, Michael commet un meurtre, mais se rend compte le lendemain que ce qu’il a fait s’est réellement produit. Débarque alors Trickster, sorte de sous-Freddy, au look ridicule, croisement entre un punk et un clown, qui se permet d’ailleurs de danser comme un idiot ou virevolter tel un acrobate dans la chambre du héros. Les tentatives de le faire paraître sauvage sont assez grotesques, par exemple le type mange un poulet cru (enfin, il fait semblant, et très mal), et fout de la mayo partout. Il fait aussi des démonstrations de ses pouvoirs, mais de façon tout à fait gratuites : il fait tournoyer un CD autour de son doigt, ou alors amène un journal à lui (un simple effet de vidéo inversée). Je crois que le plus ridicule, c’est quand il transforme le sang de Michael en un CD-rom !
Même s’il n’est pas vraiment question de cauchemars dans ce film, on sent vraiment l’influence de Freddy sur ce personnage, surtout quand Trickster s’auto-mutile. Une influence même pas dissimulée, puisqu’on peut voir un t-shirt de Freddy et un poster de Freddy’s dead au cours du film.
Quoi qu’il en soit, Trickster est là pour inciter le héros à rejouer à chaque fois, à aller au bout des 4 CD de Brainscan. Et même si Michael continue, malgré lui, de tuer des gens, Trickster revient à chaque fois pour lui promettre qu’il n’y aura plus de morts, à coup de "tu me fais pas confiance ?" et de "on est frangins pour toujours !". Et à chaque fois, ce con tombe dans le panneau. Mais comment veut-il faire confiance à un type avec un tel look de méchant, et dont le nom veut dire "arnaqueur" ?
Ca aurait pu continuer indéfiniment comme ça ; après 3 parties de Brainscan et 4 morts, Michael continue de dire que "ce n’est plus un jeu !". Sans blagues ?

Il y a des idées intéressantes dans Brainscan, j’aime bien le fait que le personnage croie jouer alors qu’il se lève de son fauteuil et part tuer malgré lui, mais le film est vraiment trop mauvais.
Il y a beaucoup d’incohérences et d’éléments vraiment idiots ; trois exemples parmi tant d’autres : le père de Kyle qui arrive vers les gens qui font la battue en braquant son flingue sur eux… pour quelle raison ? Pourquoi est-ce que Michael doit effacer ses traces de pas sur le lieu du crime, alors que la police est déjà venue et a placé un cordon autour ? Et tous ces passages où Michael est à moitié caché dans les buissons mais est comme invisible aux autres personnages…
Mais ce qui m’a vraiment sidéré, c’est comme le film est à côté de la plaque par rapport à la réalité.
D’abord, on a droit à cette technologie futuriste vue par les 90’s (enfin vu le look, je m’étais cru dans les 80’s), le héros a une sorte de minitel interactif qui fait que sur simple commande vocale, un personnage virtuel sur son ordi/minitel/téléphone compose un numéro ou alors le déclare absent. Et lors de l’appel d’un de ses amis, il y a une sorte de gif animé immonde. L’écran est dans un format cinémascope, qui ne correspond à rien de ce qui existait à l’époque ou même maintenant, et le héros regarde des vieux films des 3 stooges, avec le haut et le bas croppé du coup ; ça n’a aucun sens.
Et dans son appart, Michael a des appareils dignes d’un labo de savant fou ; quel type d’ado a ça chez lui ?
La caractérisation des personnages aussi est navrante, il y a des scènes de dialogues où on se demande juste "mais dans quel monde vivent-ils ?!".
Il y a ce proviseur qui compare les films d’horreur à des films porno, qui permettent "d’avoir une érection et de violer des femmes" (???)
Et la relation entre Michael et sa voisine, Kimberly, est très difficilement compréhensible. Elle semble avoir de l’affection pour lui, même s’il se comporte comme un vrai psychopathe, mais elle refuse de sortir avec lui, bien qu’elle l’embrasse, et qu’on découvre qu’elle l’observe aussi depuis sa fenêtre. Là encore, ça n’a aucun sens, et on dirait la concrétisation du fantasme d’un esprit tordu : la fille que j’observe secrètement se déshabiller est amoureuse de moi et m’observe aussi !

Ajoutez à cela une mise en scène et une direction d’acteur qui en font trop (le type qui crève et casse tout dans sa chambre), et des problèmes relatifs au cinéma de genre, comme des jump-scares bidons et des effets spéciaux d’une laideur à vomir, du niveau de Mortal kombat 2. La scène de fusion entre Michael et Trickster est hallucinante : le bras de l’un passe à travers la tête de l’autre, puis le méchant avale la tête du gentil, qui se retrouve à chuter à l’intérieur de sa pupille… Le foutoir total.
Et on finit sur un twist complètement pourri, tellement simpliste…
Désolant, ce Brainscan.

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.1fr1.net
 
Brainscan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films d'horreur divers-
Sauter vers: