La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The loved ones

Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: The loved ones   Mar 20 Oct 2015 - 22:19


Fiche du film :
Réalisateur et scénariste : Sean Byrne
Année : 2009
Genre : Horreur
Acteurs principaux : Xavier Samuel, Robin McLeavy, Victoria Thaine

Mon avis :
J’ai vu The conjuring hier, et même si c’était pas terrible, ça m’a donné envie de me remettre un peu aux films d’horreur. J’ai repensé à The loved ones, qui est assez récent, mais dont j’ai lu du bien, par-ci par-là.
Le pitch était sympa en tout cas : c’est la fin des cours, et le bal de fin d’année se déroule le soir-même. Une fille à l’air timide, Lola, demande à Brent d’être son cavalier, mais il va déjà à la soirée avec sa copine. Dommage, Lola prend mal les refus, et avec l’aide de son père, elle kidnappe Brent pour le ramener faire la fête chez elle.
Avec une histoire pareille, on imagine un film barré, or The loved ones se prend trop au sérieux.
Les quelques touches comiques se trouvent auprès du copain de Brent, qui va au bal avec une gothique plutôt réticente, mais l’humour est lourd.
Pour Lola et sa famille, ça en fait trop aussi, ça essaie tellement d’être glauque mais on n’y croit pas un instant.
Cette fille, que d’autres étudiants ont côtoyé toute une année durant, s’avère être complètement malade ? Elle est atteinte d’une folie du niveau de celle des personnages de Massacre à la tronçonneuse, mais eux, ils vivaient en reclus, ils allaient pas en cours tous les jours…
Comme si le fait que Lola et son père séquestrent et torturent des gens ne suffisait pas, on suggère une relation incestueuse entre eux, à coup de mouvements de caméras insistants sur le corps de la fille… C’est gênant, mais pas comme le réalisateur le souhaiterait.

Le personnage principal est joué par un des acteurs de Twilight (c’est même l’argument marketing mis en avant sur la jaquette du DVD français) ; bon, qu’il ait joué dedans, peu importe, mais il a vraiment une tête à claque. Il joue un métalleux qui se scarifie, et la représentation de son mal-être est facepalmique. Il écoute du métal, il vit dans le noir ; combo quand il marche dans la rue, au ralenti, l’air pas content, sa musique dans les oreilles, et qu’il se fait saigner. J’ai cru que c’était une séquence de rêve tellement c’était surréel, mais non.
Etrangement, il y a quand même une bonne idée pour représenter son désir de lâcher prise : cette scène où il se penche en arrière, suspendu à une paroi rocheuse.
Le drame qui l’a mené à être comme ça par contre est amené de façon balourde. C’est le traumatisme du membre de la famille qui est mort à cause du héros, c’est classique, ok, mais le problème c’est que c’est rendu grotesque par la simplicité des dialogues, sans substance.

Lourdeur et manque d’imagination, toujours, dans la mise en scène, qui abuse pas mal des ralentis. Le premier, c’est lors de l’arrivée d’une fille : ralenti + musique, pendant qu’un personnage est bouche bée. Non seulement ça a été vu 10 000 fois, et c’est réutilisé sans aucun second degré, mais en plus ici ça semble servir de cache-misère, parce que la fille est pas si jolie que ça.
Beaucoup de scènes sont vraiment mal filmées, alors qu’il ne s’y passe rien de particulier. La caméra tremble, les plans sont court, il y a des sautes d’axe, … et du coup une simple scène de conversation prend la tête.

J’ai pas regardé en entier, c’était insupportable.

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.1fr1.net
 
The loved ones
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MANGA] Love, Be Loved, Leave, Be Left (Omoi Omoware Furi Furare)
» Maroon 5
» Evelyn WAUGH (1903-1966)
» Le cher disparu
» Les plus belles répliques de Babylon 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films d'horreur divers-
Sauter vers: