La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Basket case (Frère de sang)

Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Basket case (Frère de sang)   Ven 9 Sep 2016 - 23:00


J'avais pas trop aimé Basket case la première fois que je l'ai vu, étant ado, et je suis allé le revoir en salle à L'étrange festival en partie parce que Frank Henenlotter y était, et que l'horaire de sa séance de dédicaces demain ne m'arrangeait pas.
J'ai donc eu ma photo et mes signatures ; c'est un peu triste, mais il y avait assez peu de monde dans la salle.

Frank a présenté le film, en livrant quelques anecdotes.
Il a raconté qu'il perdait tout le temps la caméra sur le tournage. L'équipe étant réduite, c'est lui qui animait Belial, aussi bien quand il est dans son panier (le réalisateur se cachait dans la malle en dessous, et bougeait la marionnette) que lors du stop-motion. Se décrivant comme peu patient, il expliquait qu'il en avait eu marre à force, d'animer le monstre, d'où le résultat assez bancal. D'autres scènes ont été filmées ainsi, mais ont été coupées.
Il a pensé à arrêter le tournage et se débarrasser du film, mais en se disant que personne ne verrait son film de toute façon... ça l'a motivé à le finir !

Bon, comme dans mes souvenirs, Basket case fait vraiment amateur : les effets spéciaux sont rudimentaires, l’image très granuleuse, et en fait même la prise de son est pourrie (on a quand même vu une copie remasterisée).
J’ai quand même été plus réceptif à l’humour ; je crois que plus jeune, j’étais passé à côté de l’aspect volontairement comique. Des acteurs surjouent, mais on voit que c’est voulu. C’est sûrement pour faire passer le fait que les comédiens ne sauraient jouer normalement, mais ça marche, puisque le héros est entouré de personnages allumés, comme s’ils étaient tous sous acides. J’aime bien le fait qu’ironiquement, ce soit Duane qui passe pour normal, au premier abord du moins. Mais avec les personnages censés être naturels du coup, les faiblesses du jeu d’acteur se font sentir. C’est plutôt mal joué, et justement en voyant Basket case 2 l’autre jour, je sentais que l’acteur principal faisait un peu moins pro que les autres ; rétrospectivement, il a amélioré son jeu entre les deux films, mais dans le premier Basket case il joue assez faux.
Les dialogues sont mal écrits aussi, et participent au manque de naturel ; la relation entre Duane et sa copine surtout est complètement foireuse, on croirait qu’elle a été écrite par un alien, mais pas un humain en tout cas.

J’ai lu et entendu des gens parler d’empathie pour Belial, le frère difforme, mais même si j’apprécie la démarche de prendre le parti du monstre, s’intéresser à ses émotions et frustrations… je n’ai pas pu avoir une quelconque affection pour le personnage, qui est trop ridicule ! Son look fait vraiment cheap, et lors de sa toute première apparition, il est complètement inexpressif, la bouche close, et on est censé en avoir peur. Tous les meurtres sont risibles, je ne crois pas que ça soit voulu, ça.
Les bruitages en plus sont à côté de la plaque, surtout durant l’opération de séparation, où la chair découpée fait un bruit de pomme que l’on croque. Et à la fin, quand Duane saisit Belial sur sa victime, le monstre gémit comme s’il était bourré.

Ca m’a paru long aussi. Finalement, Basket case reste le film de Frank Henenlotter que j’aime le moins, même si c’est sûrement son plus populaire.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.1fr1.net
 
Basket case (Frère de sang)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ginnungagap
» Les Lamentations de l'Agneau
» Elliott ARNOLD (Etats-Unis)
» Cold Case - Je deviens fou - Lily/Scotty - G
» Poème pour son petit frère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films d'horreur divers-
Sauter vers: