La Crypte

Zombies, horreur, SF. Et cinéma en tous genres.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Suspiria

Aller en bas 
AuteurMessage
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Suspiria   Ven 12 Juin 2009 - 13:24



Fiche du film :
Réalisateur : Dario Argento
Année : 1977
Genre : Horreur / Fantastique
Acteurs principaux : Jessica Harper, Stefania Casini, Flavio Bucci
Résumé : Une jeune américaine arrive à Fribourg pour suivre des cours de danse. Dès son arrivée, des évènements étranges se produisent.

Mon avis :
Je pensais, et j'avais peur, que ce soit un de ces films adulé par les fans d'horreur et qui me ferait chier. J'ai pourtant pris le risque d'acheter le DVD.
Et finalement c'était très bon.
Ce film est le résultat d'un grand travail, ça se voit. Certains plans sont très beaux, également un travail sur la lumière, la couleur, les décors. La musique aussi, juste grandiose (bien que parfois la même est utilisée trop souvent). Les effets spéciaux étaient impressionnants.
Le film était surtout angoissant, et c'est rare de voir des films comme ceux là, car la musique et la mise en scène donnaient vraiment de quoi faire peur. Parfois même, j'ai angoissé pour des scènes où finalement il ne se passe rien, j'applaudis à la fois Dario Argento et les Goblin pour leur musique.
Malgré une histoire qui n'était pas très accrocheuse, le film est une très bonne surprise, je vous le conseille (surtout qu'il est trouvable à 3€ ^^)

Bande-annonce VO :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.1fr1.net
Nhoj
Zombie
Zombie
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Age : 28
Localisation : R'lyeh.
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Suspiria   Dim 27 Déc 2009 - 11:17

Vu hier, on reconnait dessuite un travail de grande qualité, avec une certaine poésie et une ambiance particulière tout le long du film.
Je retiens aussi et surtout la BO, avec une voix démoniaque qui correspond parfaitement à l'ambiance, ça fait penser à un conte d'épouvante pour adulte et c'est ce que j'aime, en plus avec cette esthetique là, et de bons effets spéciaux, que demande le peuple ?
Néanmoins je me suis quand même, pas ennuyé, mais presque, sans savoir exactement pourquoi, on peut pas vraiment dire que ça manque de rythme vu qu'il se passe toujours quelque chose de plus ou moins important.
Donc j'ai aimé, ( surtout les effets visuels et les eclairages "baroques" xD ) mais je me sens pas motivé pour voir Inferno prochainement :/
Un bon souvenir mais; j'aurais aimé m'attacher un peu plus aux "gentils", l'héroïne n'a pas tellement de charisme. Par contre les méchants sont stylés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tinyurl.com/ko9kyfv
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Suspiria   Dim 27 Déc 2009 - 13:18

Inferno est bien mais moins, donc si t'es pas motivé... En plus on s'attache moins aux "gentils", vu qu'on ne sait jamais qui meurt ou pas, et le personnage principal change plusieurs fois en cours de route.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.1fr1.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Suspiria   Jeu 7 Avr 2011 - 21:27

Dément, magistral, sublime. Revu pour un dossier sur le thème choisi du meurtre... ou plutôt ce n'est pas un film que j'ai revu, c'est une expérience que j'ai revécu.
Une expression que j'adore et que j'ai croisé sur le net c'est "A candy-colored nightmare", c'est tellement vrai.
L'histoire est quand même absurde : une sorcière qui dirige une école de danse, mais Argento le fait carrément oublier par une mise en scène fantasma-gorique et une musique sublime des Goblin en ostinato qui hypnotise carrément, fascine, aspire dans le film.
Je n'ai plus eu peur cette fois, mais je me souviens que j'avais été terrifié à la première vision, c'est marrant car là je n'ai plus du tout ressenti ça... l'autre fois c'était parce que je m'attendais à tout, la musique me faisait imaginer le pire à venir.
Les meurtres, contrairement à ce que je croyais (et du coup je sais pas sur quoi je vais bosser pour l'analyse de mon dossier), sont assez peu nombreux, je m'en imaginais plus... mais ce qu'ils sont violents ! C'est rare de me faire réagir devant des images, mais c'est rudement sauvage par moments.

Que dire de plus... si j'avais su que mon avis précédent était plus court (encore une fois, souvenirs trompeurs : je le croyais plus long), j'aurais cherché à faire quelque chose de plus détaillé... mais après tout comment rédiger un texte à la hauteur de Suspiria, un film si complet ? Ce serait difficile d'en détacher des éléments à commenter, je pense qu'il se vit vraiment sur le coup, avec cet assemblage complexe de sublime à l'image et au son, plutôt qu'après-coup.
Peut être qu'en forçant je trouverais des choses à dire, mais pourquoi faire ? Je ne peux que répéter que c'est une merveille. En plus, il faut le voir, c'est tout simple.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.1fr1.net
deadpool_az
Zombie
Zombie
avatar

Nombre de messages : 420
Date d'inscription : 13/08/2010

MessageSujet: Re: Suspiria   Jeu 4 Aoû 2011 - 7:10

Suspiria (Dario Argento - 1977)

Doté d’un scénario très con (on suit une nouvelle arrivante dans une école de danse où il se passé des choses bizarre, entre meurtres et paranormal) et d’acteurs limités, tout l’intérêt de Suspiria, ce chef d’œuvre du baroque, réside dans le domaine du sensitif : les couleurs, les sons, la musique, la photo, une œuvre sublime plus à vivre qu’à comprendre. Difficile de mettre les mots sur ce film complètement à part et qui n’a pas volé son statut de culte.
5,5/6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Suspiria   Jeu 4 Aoû 2011 - 8:27

C'est exactement ça.

En relisant mon message du dessus, je vois que j'étais encore dans l'incertitude pour mon dossier. Finalement j'ai pris Suspiria, avec le premier meurtre, où la fille finit pendue. Plein de choses à dire là-dessus, en fait.
(et que c'est violent !)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.1fr1.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Suspiria   Mer 16 Jan 2013 - 18:02

http://www.arte.tv/sites/fr/olivierpere/2012/06/01/dario-argento-des-bas-et-des-hauts/
Citation :
Dario Argento, entre deux citations de Val Lewton et Fritz Lang, réalise sa version gore et sous acide de Blanche Neige et les sept nains (motifs décoratifs identiques dans les deux films), soit un conte sanglant aux éclairages surréalistes et aux scènes de violence paroxystiques, proches du grand guignol et de la transe vaudou. Suspiria demeure l’une des expériences cinématographiques qui s’apparente le plus à un cauchemar, en raison de la rupture volontaire du cinéaste avec la logique narrative et l’agressivité inouïe de ses images, et ressemble davantage à un opéra rock psychédélique qu’à un film d’horreur traditionnel.
Que c'est beau.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.1fr1.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Suspiria   Ven 19 Juil 2013 - 18:53

Un restaurant dédié au film, au Japon :
http://www.fearnet.com/news/news-article/suspiria-themed-bar-opens-japan

Il faut que j'y aille. Un jour.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.1fr1.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Suspiria   Dim 7 Fév 2016 - 22:21

Dernier jour du festival Toute la mémoire du monde. J'ai dormi que 2h puis je suis allé voir Dario, qui était au Méliès à Montreuil, dans mon 80 zetrei (les mélomanes comprendront).
Projection de Suspiria puis Ténèbres. Pour chacun, ils ont mis au moins 5mn avant de réussir à lancer le film. Et j'ai été très déçu par le son, qui ne provenait que de l'écran ; moi qui m'attendais à être submergé par la musique de Goblin...

Après Suspiria, "discussion" avec Argento et Jean-Baptiste Thoret. C'était à prendre au sens propre : le journaliste posait ses questions au cinéaste pendant 30mn, le public n'avait pas le droit de poser les siennes. Il fallait se contenter de regarder, comme "un bonus DVD en live", comme l'a justement fait remarquer Ugo.
En plus Thoret a posé LA question bateau par excellence, celle que tout le monde pose alors que les artistes, quel que soit leur milieu, n'ont jamais de réponse : comment vous est venue l'idée de faire tel film ? (remplacer "film" par un autre terme en fonction de l'artiste)
Argento a fait une remarque plutôt pertinente sur le cinéma américain, il y avait quelques moments amusants, mais sinon le réalisateur ramait, et répondait un peu à côté de la plaque.
Ce qui est marrant c'est que contrairement à la plupart des cinéastes qui sont ouverts aux interprétations, il a juste rejeté ce que Thoret disait sur la fin de Suspiria, sur le fait que l'héroïne souriait car elle en ressortait grandie et en ayant appris quelque chose. "Non, elle n'a presque rien appris", avait rétorqué le réalisateur.
EDIT : En voyant l'interview de Dario dans les bonus de Suspiria, il explique ce sourire de l'héroïne par son passage à l'âge adulte. Dario aurait-il oublié ce qu'il avait dit à l'époque ? Mais du coup je comprends vraiment pas l'utilité de la question de Thoret, pourquoi juste paraphraser un truc que Dario avait dit par le passé, en donnant l'impression que c'était son interprétation du film ? S'il n'avait rien à dire, pourquoi ne pas laisser la parole au public ? Ou il s'attendait à ce que Dario lui dise "oui, c'est exactement ça", pour se donner l'image d'un type qui a tout compris de son cinéma ?

Certains se sont dirigés vers la scène entre les deux séances pour faire signer leurs DVD. Thoret a cherché à repousser les gens en disant qu'Argento ferait des signatures après la projection du second film. Sur le moment, ça m'a paru bizarre, étant donné que contrairement à ce qui était indiqué dans le programme, on nous a annoncé qu'il n'y aurait pas de "discussion" après Ténèbres mais juste une présentation au début ; mais ok.
Comme on l'a craint, Thoret avait menti. J'allais écrire que j'ai eu envie de lui arracher les tripes et jouer à la corde à sauter avec, mais je vais me contenter de dire que c'est totalement dégueulasse de mentir ainsi juste pour se débarrasser des fans. C'est la première fois que je vois ce type et il m'est déjà détestable.
J'ai eu une dédicace et une photo de Dario Argento avant-hier, donc je ne me plains pas de ça, il y en a qui avaient fait la queue à la Cinémathèque et n'ont rien eu, mais ce qui m'énerve vraiment c'est le fait d'avoir menti pour nous envoyer chier.
Argento et Verhoeven sont deux de mes réalisateurs favoris, et ironiquement ces "rencontres" m'ont énormément déçu, si on excepte la masterclass de Verhoeven qui était cool.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.1fr1.net
Fry3000
King of the zombies
King of the zombies
avatar

Masculin Nombre de messages : 8764
Age : 26
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Suspiria   Dim 14 Fév 2016 - 2:06

Bon comme j'ai acheté le DVD collector de Suspiria pour le faire signer à Argento, je me suis vu les bonus. C'est assez long, beaucoup d'interviews qui dure 26mn chacune et qui auraient pu être aisément raccourcies, mais on apprend des choses intéressantes.

-Pour la séquence finale, Argento et son chef-op ont failli foutre le feu au studio. Pour simuler les éclairs colorés lorsque le bâtiment s'effondre, ils ont bricolé les câbles électriques de l'éclairage, de sorte que, par un court-circuit, ils fassent des flashs de lumière à travers des gélatines de couleur. Mais les câbles s'animaient à chaque court-circuit, et on a appelé à la police pour qu'ils arrêtent.

-Une des idées d'Argento était de faire comme si le bâtiment était un être vivant. Pour que les portes de l'entrée vibrent, il les a fait faire en toiles. Ca ne se voit pas dans le film... par contre, c'est vrai qu'on a cette idée à d'autres moments. L'espace avec les lits, entourés de voiles, tout en rouge, ça fait penser à un cœur. Et à d'autres moments, les éclairages qui pulsent m'ont fait penser à des battements de cœur.

-Les couloirs avec du velours rouge avaient été conçu sans murs derrière, de sorte à éclairer au travers du velours, ce qui crée un rayonnement. Je trouve l'idée brillant.

-Le film a été monté en 10 jours, parce qu'Argento avait déjà fait son découpage lors de la prise de vue. Sans aucun plan lui permettant des alternatives au montage (si j'ai bien compris ce qu'il raconte).

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadbydawn.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suspiria   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suspiria
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Crypte :: Cinéma :: Films d'horreur divers-
Sauter vers: